Libérez-vous de vos a priori ! Recettes vegans et gourmandes

Bo bun gourmand et végétal ! {végétalien, vegan}

Bo bun gourmand et végétal ! {végétalien, vegan}

Le Bo bun est un plat vietnamien. Il en existe une multitude de versions, ici bien entendu, je vous en donne une version végétale :). Vous pouvez tout à fait repartir de cette base et retirer les ingrédients que vous aimez le moins ou en ajouter d’autres !

L’important est de conserver la base, c’est à dire les vermicelles de riz, et le « boeuf » (ici remplacé par des protéines de soja !).

Temps de réalisation : 30 à 40 minutes


Ingrédients pour 2 personnes :

  • 150 g de vermicelles de riz
  • 50 g de protéines de soja texturées (des moyennes)
  • 1 cube de bouillon
  • 2 cas de sauce tamari (ou 3 selon les goûts)
  • 1 cas de sirop d’agave
  • 1 poignée de graines de sésame
  • 2 cas d’huile de sésame
  • 1 cac d’oignon en poudre (ou 1/2 oignon frais haché finement)
  • 1 cac d’ail en poudre (ou 1 gousse d’ail hachée finement)
  • 1/3 à 1/2 concombre (selon appétit)
  • 1 carotte
  • 1/2 radis noir
  • Quelques feuilles de laitue
  • Des feuilles de menthe et coriandre
  • Quelques cacahuètes (non salées et non grillées)
  • 4 à 6 nems aux légumes (faits maison, je publierai une recette plus tard, ou du commerce) soit 2 à 3 nems par personne

Pour l’assaisonnement :

  • 2 cas de sauce nuoc-mâm (ou à défaut de sauce soja)
  • 2 cas de vinaigre de riz
  • 1 cas d’eau
  • 1/2 citron vert pressé
  • 2 cac d’ail en poudre ou 4 gousses d’ail fraiches pressées
  • Eventuellement 1 cac de purée de piment (si vous aimez pimenté)
  • 2 cac de cassonnade si vous utilisez de la sauce soja

Préparation :

Ici, vous pouvez choisir de préparer les vermicelles au début (pour qu’elles soient froides à la dégustation) ou à la fin (pour qu’elles soient chaudes du coup 🙂 ) ! Je préfère ce plat froid donc je les prépare au début.

1/ Commencez par réhydrater les protéines de soja. Pour cela, portez à ébullition une casserole d’eau avec le cube de bouillon. Ajoutez alors les protéines de soja et laissez cuire le temps indiqué (pour moi 1 min). Egouttez et réservez.

2/ Portez à ébullition une casserole d’eau puis éteindre le feu. Faire cuire les vermicelles de riz le temps indiqué sur le paquet (5min pour moi). Egouttez, rincez à l’eau froide. Afin que les vermicelles ne collent pas, remplir une casserole ou tout autre récipient d’eau froide, et mettre les vermicelles à l’intérieur.

3/ Faites préchauffer le four à 180°C (ou selon les indications inscrites sur le paquet des nems si vous les avez achetez dans le commerce).

4/ Passez maintenant à la préparation des légumes. Epluchez les différents légumes et coupez les en bâtonnets. Emincez en lanières les feuilles de laitue si vous le souhaitez (plus facile à mélanger par la suite)

5/ Ciselez la menthe et la coriandre.

10 min avant de servir (lorsque vous avez déjà commencé à dresser les assiettes, cf. paragraphe suivant « Assemblage »)

6/ Faites cuire/réchauffez vos nems le temps indiqué sur le paquet ou une dizaine de minutes s’ils ont été préparés maison. Lorsqu’ils sont prêts, sortez-les du four et coupez-les en deux à l’aide de ciseaux.

7/ Dans le même temps, faites chauffer une casserole avec 2 cas d’huile de sésame. Ajoutez l’ail, l’oignon et les protéines de soja. Faites revenir quelques minutes en remuant légèrement.

8/ Ajoutez la sauce tamari et le sirop d’agave et ne cessez pas de remuer jusqu’à ce que les protéines de soja caramélisent ! Coupez le feu. Parsemez de graines de sésame et mélangez pour enrober.

9/ Passez à l’assemblage.

Assemblage

1/ Dans les 2 assiettes/bols, commencez par mettre les feuilles de laitue, puis les vermicelles de riz préalablement égouttés.

2/ Répartissez ensuite les différents bâtonnets de légumes.

3/ Préparez la sauce : si vous utilisez la sauce nuoc-mâm, mélangez simplement l’ensemble des ingrédients. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement selon vos goûts (plus de sauce nuoc-mâm, plus d’ail, plus de piment, etc.). N’hésitez pas à rajouter un peu d’eau pour allonger la sauce si vous pensez ne pas en avoir assez. Si vous utilisez de la sauce soja, mélangez-la préalablement avec le sucre jusqu’à ce que celui-ci soit dissout. Puis procédez comme avec la sauce nuoc-mâm.

4/ Passez à la cuisson des protéines de soja et des nems (cf. paragraphe précédent).

5/ Ajoutez les protéines de soja.

6/ Disposez les nems.

5/ Ajoutez au centre les cacahuètes (quantité selon vos goûts, vous pouvez éventuellement les faire griller à sec dans la poêle ayant servi à faire revenir les protéines de soja).

6/ Parsemez les assiettes de coriandre/menthe.

7/ Arrosez le tout avec l’assaisonnement.

Options :

Les nems sont facultatifs, le plat est copieux même sans !

Vous pouvez aussi faire des carottes marinées au vinaigre de riz. Pour cela placez les carottes dans un bol avec 2 cas de vinaigre blanc 2 cas de sucre et 1 cac de sel. Mélangez bien le tout et laissez mariner à minima 10 min au frais. A faire au tout début de la préparation du Bo bun.

bo bun



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *