Libérez-vous de vos a priori ! Recettes vegans et gourmandes

Cheesecake tomate-basilic végétal {végétalien, vegan}

Cheesecake tomate-basilic végétal {végétalien, vegan}

Voici une recette apéritive de cheesecake tomate-basilic ! Il n’y a bien entendu aucun fromage dans cette recette 🙂 ! Il s’agit plutôt de retrouver la texture d’un cheesecake ! Pour cela, rien de plus simple : quelques noix de cajou, de l’eau et un mixeur feront l’affaire ! Après un temps de repos au réfrigérateur, vous aurez un apéritif rafraîchissant si vous le servez en petites portions comme sur la photo, mais vous pouvez également le faire en portions plus importantes pour le servir en entrée ou en accompagnement avec une salade en été par exemple ! Les possibilités sont multiples !

Temps de préparation : 20 min – Repos : au moins 2h


Ingrédients pour une quinzaine de petites portions ou 4 portions individuelles

Pour la base

  • Un paquet de crackers (faites vous plaisir avec le goût ! En ce qui me concerne, j’ai choisi tomates pour être en accord 😉 )
  • 4 cas d’huile de coco

Pour la crème du cheesecake tomate-basilic

  • 150 g de noix de cajou
  • 2 grosses tomates bien mûres (ou 4 plus petites)
  • Une dizaine de feuilles de basilic
  • 1 gousse d’ail
  • Huile d’olive
  • Eau
  • Sel et poivre

Préparation :

1/ Commencez par faire tremper les noix de cajou dans de l’eau pendant 30 min. Pendant ce temps, passez à la préparation de la base.

noix de cajou en train de tremper

Base 

2/ Réduire ensuite en miettes les crackers à l’aide d’un mixeur. Si vous ne possédez pas de mixeur, placez les crackers dans un sac à congélation et passez un rouleau à pâtisserie dessus. Vous pouvez encore placer les crackers dans un bol et utiliser un pilon pour les écraser (ou tout autre ustensile à votre disposition qui vous semble adapté).

cheesecake tomate-basilic vue de dessus

3/ Rajoutez alors l’huile de coco et mélanger. Le but est d’obtenir une texture « sable » (mais s’il y a des morceaux plus gros ce n’est pas grave).

4/ Mettez ensuite cette préparation dans le fond d’un moule :

  • soit un moule à charnière rond de 15-18 cm ou un moule à cake facilement démoulable;
  • soit un cercle sans fond posé sur un plat ;
  • ou enfin dans des verrines.

Dans tous les cas sauf les verrines (car vous n’aurez pas à les démouler), placez une bande de rhodoïd autour du moule (face intérieure :p) afin d’éviter que la garniture ne colle aux parois.

5/ Aplatissez alors la préparation à l’aide d’un verre à fond plat ou tout autre ustensile (à adapter selon le moule utilisé) afin d’obtenir une surface régulière et surtout bien tassée (sinon cela risque de ne pas prendre).

6/ Mettez la préparation au frais a minima 15 min (je la place pour ma part directement au congélateur !). Plus longtemps vous la laissez, plus vous êtes sûr que le fond se solidifie correctement.

La crème à la tomate

7/ Égouttez les noix de cajou. Placez-les ensuite dans le mixeur avec 2 cas d’huile d’olive, les tomates épluchées et coupées en morceaux, le sel, le poivre et la gousse d’ail émincée. Mixez pour obtenir une crème onctueuse.

8/ Après avoir lavé et ciselé le basilic, ajoutez-le à la préparation. Goûtez-la et ajustez l’assaisonnement.

9/ Versez la préparation sur le fond du cheesecake, lissez la surface à l’aide d’une spatule et placez au frais a minima 2 h.

10/ Au moment de servir, ouvrez la charnière du moule ou du moule à cake et faites glisser le cheesecake sur le plat de service à l’aide d’une spatule. Si vous utilisez le cercle, il suffit de décercler, et pour les verrines vous n’avez rien à faire ;).

Astuce

Vous pouvez décorer le/les cheesecake(s) avec quelques feuilles de basilic (humidifiez les à l’aide d’un sopalin mouillé à l’huile d’olive pour leur donner un joli aspect brillant) ou des dés de tomates.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *