Libérez-vous de vos a priori !

La vitamine B12

La vitamine B12

QUOI, tu nous as menti ?

Oui, voici venu le temps de parler de la vitamine B12. C’est la seule vitamine que l’on ne trouve pas dans les végétaux. Pourquoi ? Car elle est exclusivement produite par des bactéries. Bactéries que l’on retrouve dans l’estomac des animaux et qui se nourrissent des végétaux que ces derniers mangent. La vache (par exemple) a donc une source interne productrice de B12. Ainsi quand on mange de la viande de bœuf, on récupère la B12 produite de manière naturelle. Enfin ça, c’est la théorie. Je vous vois venir, je connais vos questions, du coup je vais y répondre :

  • « Du coup l’homme doit manger de la viande, c’est naturelle c’est comme ça. » Euh… oui et non.

    • Tout d’abord, je pense que vous serez d’accord que le mode de vie de l’homme aujourd’hui n’a plus rien de naturel. Nous ne vivons plus comme nos ancêtres du paléolithique, nous avons l’eau courante, les ordinateurs, l’électricité, le pétrole, les médicaments, etc. Nous ne chassons plus pour survivre (enfin pas dans les pays occidentaux) et nous n’avons qu’à aller au supermarché pour notre nourriture. La chaîne de l’alimentation est rompue, beaucoup n’ont jamais vu de poules en liberté, ni de cochons, etc. Sauf au salon de l’agriculture ;). Alors faire le lien entre l’animal et le morceau de viande dans l’assiette… Il en est de même pour les végétaux. Vu qu’aujourd’hui il existe des sources de B12 alternatives à un steak de vache, pourquoi alors ne pas en profiter ? Et permettre ainsi de réduire à la fois notre impact environnemental et la souffrance d’un animal ? Sous prétexte que ce n’est pas naturel, avez-vous arrêté de rouler en voiture ou de prendre des médicaments ?
    • Par ailleurs, malheureusement, la plupart des animaux d’élevage que nous consommons sont aujourd’hui supplémentés eux-mêmes en B12. Alors autant prendre directement le supplément sans passer par la consommation de viande ! Mais oh fait, pourquoi supplémente-t-on nos animaux ? Parce que l’élevage intensif n’a plus rien de naturel, les animaux ne sont plus nourris de manière naturelle (i.e. dans les champs) et ne consomment donc plus les plantes qui permettent aux bactéries de produire de la B12… Du coup, là encore ça n’a plus rien de naturel, vous ne trouvez-pas ?
    • En fait, pour moi le débat n’est pas : est-ce naturel ou pas ? Je m’en fiche, nous ne vivons plus comme nos ancêtres. La question est : est-ce possible d’être en bonne santé sans consommer des produits d’origine animal ? La réponse est OUI, vous trouverez tout ce dont vous aurez besoin dans les plantes, à l’exception de la vitamine B12, qu’il faut donc prendre en complément.
  • « Oui mais ça coûte cher du coup de prendre des complémentas alimentaires » 

    En fait non. Surtout en comparaison du prix de la viande :). Par exemple, la marque la plus reconnue pour la vitamine B12 est Veg1, via le site de la société végane française cela vous revient à 2,5€/mois. Alors que le prix d’un steak…

  • « Oui mais c’est contraignant »

    Bon c’est sûr faut y penser, mais là encore vous avez plein de choix : prendre des compléments quotidiens, ou à la semaine, ou encore au mois par exemple. Bref, il y en a pour toutes les bourses et toutes les envies !

A quoi sert la vitamine B12 et quels sont les risques d’une carence ?

La vitamine B12 joue un rôle de synthèse/modification au niveau des globules rouges, des protéines, des acides gras, d’autres vitamines à l’échelle osseuse, neuronal et de l’ADN. Cette vitamine est essentielle donc au bon fonctionnement de l’organisme, notamment au niveau sanguin et nerveux.

Comme toutes les vitamines du groupe B, la vitamine B12 joue un rôle de coenzyme, c’est-à-dire qu’elle est nécessaire aux enzymes auxquels elle se fixe pour leur permettre de fonctionner. Elle sert donc par exemple à la formation de l’ADN ou de l’hémoglobine.

Ainsi, une carence ou un apport trop faible en vitamine B12 peut occasionner une anémie et la dégradation du système nerveux.

Quand et comment doit-on commencer à se supplémenter en B12 ?

Quand ?

Notre organisme peut stocker de grandes quantités de vitamine B12 en réserve. Cependant, comme on l’a vu, la B12 n’est pas présente dans les végétaux. Lorsqu’on est végéta*ien il est donc indispensable de se complémenter (oui même pour les végétariens). En effet, selon les organismes, une carence peut survenir seulement quelques mois après un changement de régime. Cela peut aussi prendre quelques années après. Dans tous les cas, il peut y avoir des effets neurologiques graves : pertes de mémoire, anémie, fatigue, douleurs, fourmillements et engourdissements dans les membres, dégradation nerveuse, trouble de la vue, sautes d’humeur, troubles des défenses immunitaires, anorexie…

Ainsi, dès que vous devenez végétarien ou végétalien il est important de commencer à vous complémenter. Surtout qu’un excès de B12 n’est pas problématique et que le corps peut le stocker pour plus tard (au contraire d’autres vitamines).

Comment ?

La plupart des végéta*iens consomment assez de B12 (via compléments) pour éviter les risques les plus importants liés à une carence en cette vitamine. Attention cependant à vous supplémenter suffisamment en B12 afin d’éviter les risques de maladies cardiaques et les risques de complications lors de la grossesse, qui persistent lorsque la B12 n’est pas prise en quantité suffisamment importante.
Afin de bénéficier pleinement des bienfaits du régime végétal, il est nécessaire de suivre l’une de ces recommandations :
  • Manger deux à trois fois par jour des produits enrichis en B12 afin d’obtenir quotidiennement au moins 3 microgrammes (μg ou mcg). Je ne vous conseille pas trop cette méthode, car on trouve très peu de produits enrichis en France et qu’il faut veiller à absorber la dose minimale requise. C’est de plus moins économique que la supplémentation directe ;
  • Prendre un supplément quotidien qui fournit 10 à 25 microgrammes (1 ou 3 comprimés quotidiens selon dosage)
  • Prendre un supplément hebdomadaire qui fournit 2000 microgrammes.

Vous l’avez donc compris il existe différents moyens de se supplémenter, avec différents dosages disponibles dans le commerce. Une multitude d’options s’offre à vous. Par contre, il est souvent conseillé de prendre des petites quantités de B12 de manière régulière, plutôt qu’une seule grosse dose plus rarement, car l’organisme absorbe mieux les petites doses.

A noter que les suppléments existent soit en ampoule soit en cachet.

Attention, tous les suppléments ne sont pas végétaliens ou vegan.

 En résumé

Les végéta*iens doivent se supplémenter en B12 qui est la seule vitamine non accessible dans les végétaux.

Pour plus d’information cliquez ici.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *